Williams se déclare pour le repêchage de la NBA, pourrait retourner en Arkansas

FAYETTEVILLE – L’attaquant de l’Arkansas Jaylin Williams testera le repêchage de la NBA ce printemps.

Williams, un natif de Fort Smith qui a établi le record du programme pour les rebonds d’une seule saison en 2021-22, opte pour le prochain repêchage de la NBA, selon un communiqué de presse. Il maintiendra son admissibilité à l’université en n’engageant pas d’agent.

Williams pourrait se retirer du repêchage d’ici le 1er juin et disputer sa saison junior en Arkansas.

“J’ai hâte d’apprendre du processus à venir, de passer par les entretiens, de recueillir des commentaires et d’établir des relations avec les entraîneurs de la NBA et le personnel du front office”, a déclaré Williams dans le communiqué. “Ma gratitude envers l’entraîneur (Eric) Musselman et le personnel va au-delà des mots pour m’avoir aidé à occuper ce poste.

“Je garderai mes options ouvertes et après avoir suivi le processus et parlé à ma famille, mon groupe de soutien et le personnel d’entraîneurs de l’Arkansas, je prendrai une décision éclairée le moment venu.”

Plus de WholeHogSports : Si Williams revient, attendez-vous à ce qu’il fasse face à moins d’accusations

Williams était hors du radar de la NBA avant la saison dernière et devrait être choisi du début à la fin du deuxième tour, selon les meilleurs analystes du repêchage. Jonathan Givony et Mike Schmitz d’ESPN ont placé Williams 45e au total, et Sam Vencenie de The Athletic l’a placé 35e lors de son repêchage simulé du 1er avril.

Vencenie a classé Williams 58e sur son top 100 bigboard début mars.

“Ce que Williams apporte, c’est une formidable ténacité aux deux extrémités du terrain, un trait qui aidera à gagner une place dans la NBA”, a écrit Givony le 28 mars. “Toujours âgé de seulement 19 ans, Williams élargit son champ de tir, maximisant son cadre et devenir un défenseur encore plus polyvalent à l’extérieur aiderait à consolider sa position en tant qu’espoir de repêchage.”

Williams a récolté en moyenne 10,9 points avec 46,1% de tirs et 9,8 rebonds par match. Il a terminé avec 364 rebonds au total – 308 en défense – pour battre le record du programme d’une saison de 23 ans de Derek Hood et est devenu le premier Razorback à atteindre une moyenne de 9,8 en une saison depuis Mike Washington en 2008-09.

L’attaquant a fait son étoile alors que l’Arkansas montait au cours des deux derniers mois et demi de la saison. Lors des 13 premiers matchs de l’équipe, il a récolté en moyenne 6,8 points, 6,4 rebonds et 3,6 passes décisives.

Lors des 18 derniers matchs de la saison régulière, son total a grimpé à 13,7 points et 10,6 rebonds, et les Razorbacks sont allés 14-4.

Lors de la course de l’Arkansas vers l’Elite Eight du tournoi NCAA, il a récolté en moyenne 14,3 points, 11,8 rebonds et 2,5 passes décisives.

Williams, un choix de la première équipe All-SEC et de l’équipe défensive, a récolté en moyenne 17 points et 11 rebonds dans les matchs Sweet 16 et Elite Eight contre la tête de série n ° 1 Gonzaga et la tête de série n ° 2 Duke.

Plus de WholeHogSports : Dernier épisode du podcast de basket-ball Mid-America

“Il possède tellement de compétences que les équipes de la NBA recherchent chez leurs grands”, a écrit Vecenie. “La seule question est de savoir s’il est assez athlétique pour faire quoi que ce soit au niveau de la NBA. Il pouvait supporter de se pencher et de se mettre en meilleure forme. S’il le faisait, cela pourrait améliorer sa capacité à protéger la jante. Pour l’instant, Williams s’occupe en grande partie du positionnement et de la préparation à l’acquisition.

Williams n’a marqué que des buts à deux chiffres jusqu’au 4 janvier. Il l’a fait dans 20 des 23 derniers matchs de l’équipe et a affiché un sommet en carrière de 22 points et 19 contre la Caroline du Sud, LSU et Duke le 12 février en Alabama.

Il a enregistré 16 doubles-doubles, dont sept de suite entre le 8 février et le 2 mars.

Défensivement, Williams a mené l’Arkansas avec 54 attaques et 41 blocs et a terminé deuxième avec 48 interceptions. Lorsqu’il était le secondeur le plus proche des Razorbacks, les adversaires ont réalisé 37,2% des tentatives à deux points au cours de la saison régulière, dont 36,4% en jeu SEC.

“Je crains que les équipes de la NBA ne puissent le dépasser en position médiane car il n’a que 6-10”, a ajouté Vecenie. “Mais toutes les autres facettes du basket-ball ont suffisamment de valeur pour que je sois prêt à parier sur Williams à un certain niveau pour le découvrir.”

Williams est le deuxième Razorback de la liste 2021-22 à s’inscrire au prochain repêchage, rejoignant JD Notae, qui a déclaré dimanche qu’il embaucherait un agent et renoncerait à son admissibilité restante à l’université.

Leave a Comment