Omar Abdulrahman revient à la gloire de la Ligue des champions de l’AFC avec un dernier tir

ROME : Mitch Evans a remporté samedi le premier E-Prix de Rome d’un week-end à double tête dans la capitale italienne.

Le succès du Néo-Zélandais a clôturé une brillante journée pour Jaguar TSC Racing Team alors que le coéquipier d’Evans, Sam Bird, a terminé dans le top cinq après être parti 13e sur la grille.

Mercedes-EQ et l’ancien pilote de Formule 1 Stoffel Vandoorne n’ont réussi à se qualifier qu’à la troisième place après avoir commencé la course depuis la pole position, tandis que Robin Frijns dans la voiture Envision Racing a terminé la course turbulente à la deuxième place commencée et terminée.

L’équipe monégasque ROKiT Venturi Racing a terminé dans le top dix lors du retour du Championnat du monde de Formule E à Rome, marquant six points grâce à Edoardo Mortara.

Issus des Groupes A et B, Edo et son coéquipier Lucas di Grassi ont raté de peu les étapes en duel et, terminant sixièmes de leurs séances respectives, se sont retrouvés 11e et 12e sur la grille de départ.

Au début de la course, le duo est entré en collision avec Oliver Rowland, qui a laissé le duo aux 11e et 17e places avant une période de voiture de sécurité ultérieure.

Cependant, une poussée stratégique a permis aux deux de récupérer, Edo parcourant les points et menaçant de monter sur le podium dans les phases finales.

Le Suisse-Italien a utilisé une course âprement disputée pour se hisser au cinquième rang après avoir dépassé Jake Dennis juste avant une prolongation de cinq minutes.

Edo a pris du retard sur Sam Bird dans l’avant-dernier tour et a terminé provisoirement sixième avant de tomber septième avec une pénalité de cinq secondes.

Di Grassi, quant à lui, a récupéré de sa perte de temps au premier tour et a montré un rythme soutenu en réalisant le tour le plus rapide de la course.

Le Brésilien s’est battu pour des points jusqu’à la ligne d’arrivée, mais a malheureusement raté la 10e place de seulement 0,392 seconde.

Grâce à ses six points, Edo continue de mener le championnat des pilotes, tandis que ROKiT Venturi Racing est deuxième au classement des équipes.

“Ce fut une course assez mouvementée de mon côté, je suis resté coincé avec Oliver (Rowland) dans le premier tour et je l’ai fait tourner au virage sept, ce qui n’est jamais quelque chose dont on peut être fier”, a déclaré Mortara. “Ce fut un combat à partir de là, il manquait une grande partie de l’aileron avant à la voiture et, par conséquent, ma gestion de l’énergie et des pneus était plus sensible.

« Heureusement, nous avions un bon rythme et avons pu nous battre pour revenir dans le top 10 et étions parfois en vue du podium.

“Nous obtenons des points aujourd’hui mais ce n’est pas comme ça que je le souhaite. Nous avons une autre course demain et si nous entrons dans les duels en qualifications, je pense que nous devrions pouvoir nous battre devant”, a-t-il ajouté.

La huitième saison de Formule E s’est poursuivie dimanche avec une autre course sur le Circuito Cittadino dell’EUR.

Son coéquipier di Grassi a ajouté : « Nous avons été très rapides en course aujourd’hui avec le meilleur tour au général mais la chance n’a pas été de notre côté. J’ai été impliqué dans la chute entre Edo et Rowland au départ et j’ai dû me remettre du dernier en P11. Demain, nous nous battrons à nouveau.

Leave a Comment