Marseille a battu Montpellier 2-0 et reste deuxième du championnat de France

Marseille a prolongé sa séquence de victoires à sept matchs toutes compétitions confondues et a consolidé sa deuxième place en championnat de France avec une victoire 2-0 sur Montpellier dimanche.

Amine Harit a mis en place l’attaquant sénégalais Bamba Dieng pour ouvrir le score à la neuvième minute. L’ailier turc Cengiz Under a doublé la mise avec un penalty à la 19e après que le milieu de terrain de Montpellier Jordan Ferri Gerson ait fait tomber. Le gardien montpelliérain Jonas Omlin a été expulsé à la 90e pour une faute sur Luis Henrique en dehors de la surface.

Marseille avait 12 points de retard sur le Paris Saint-Germain, leader en fuite, mais conservait un avantage de trois points sur Rennes, troisième.

Les deux meilleurs clubs français entrent dans la phase de groupes de la Ligue des champions, tandis que le club classé troisième se qualifie pour le troisième tour de qualification de la lucrative compétition européenne.

“Nous sommes en très bonne forme”, a déclaré le milieu de terrain marseillais Matteo Guendouzi à Amazon Prime Video. «Nous avons de très bons matchs maintenant. Nous serons prêts pour le sprint final.

Dimanche également, les espoirs niçois en Ligue des champions ont pris un coup après une défaite 3-0 face à Lens, plus tendu.

Lens a été réduit à 10 joueurs à la 17e lorsque l’arrière latéral Massadio Haidara a été expulsé pour avoir donné un coup de pied à Youcef Atal alors qu’il tentait de se dégager.

Mécontents de la décision de l’arbitre, les supporters lensois ont lancé des projectiles sur le terrain, obligeant les commissaires du stade à utiliser un filet à la 34e minute pour protéger l’attaquant niçois Amine Gouiri, qui a exécuté un coup franc.

Le remplaçant lensois Arnaud Kalimuendo a marqué à la 51e d’un essai en glissade à contre-courant du jeu. L’international malien Cheick Doucoure a ajouté un deuxième but en s’enroulant dans la lucarne à la 55e. Kalimuendo a maîtrisé le piège du hors-jeu pour porter le score à 3-0 à la 67e minute.

Nice lui-même a terminé avec seulement neuf joueurs lorsque Mario Lemina a reçu un deuxième carton jaune à la 57e minute pour une faute sur Doucoure et le défenseur central brésilien Dante a été expulsé pour un tacle en ciseaux sur Kalimuendo dans le temps additionnel.

“On a encaissé deux buts à 11 contre 10 parce qu’on pensait qu’on n’avait plus à défendre et on n’a pas respecté le jeu”, a déclaré l’entraîneur niçois Christophe Galtier à Canal Plus TV. “On a joué contre une équipe lensoise composée de concurrents, Lens a joué contre une équipe niçoise composée de touristes.”

Lens grimpe à la huitième place, à quatre points de Nice et de la place des éliminatoires de l’Europa Conference League.

Strasbourg, quatrième, a prolongé son parcours à neuf matchs avec un match nul 1-1 contre le milieu de terrain lyonnais.

L’attaquant strasbourgeois Ludovic Ajorque a posé un ballon haut pour Ibrahima Sissoko, qui a profité d’une confusion défensive pour faire glisser le ballon devant le gardien lyonnais Anthony Lopes à la 20e. L’ailier camerounais Karl Toko Ekambi a égalisé à la 90e minute, transformant un centre de Leo Dubois.

Strasbourg détient actuellement la place en Ligue Europa mais n’est qu’à quatre points de la qualification pour la Ligue des champions. Le meilleur résultat de l’équipe au cours des 20 dernières saisons a été la 10e place en 2020.

Monaco, sixième, a battu Troyes 2-1 grâce à des buts de Caio Henrique et Kevin Volland pour se déplacer à un point de la place de barrage de la Ligue Europa Conference.

Lille a fait match nul 1-1 avec Angers et a perdu du terrain dans la course aux places en Coupe d’Europe, à deux points de Monaco. Angers a pris les devants à la 65e minute grâce à un but contre son camp du défenseur lillois Tiago Djalo. Mais l’ailier kosovar Edon Zhegrova a égalisé d’un tir lointain dans la lucarne à la 74e minute.

Dans le derby breton, le capitaine brestois Brendan Chardonnet a sauvé le nul 1-1 en transformant un rebond à la 67e pour égaliser le 12e but en championnat de l’attaquant nantais Randal Kolo Muani à la 11e. Le match a été arrêté deux fois parce que les supporters ont lancé des fusées éclairantes sur le terrain en première mi-temps, puis le terrain a été pris en embuscade par les supporters en seconde mi-temps.

Bordeaux a mis fin à une sécheresse de quatre matchs pour battre Metz 3-1 et se déplacer à moins de deux points de sécurité et à un point de la place des éliminatoires de relégation. Les hôtes se sont remis d’un déficit de 1-0 avec des buts de l’arrière latéral portugais Ricardo Mangas, de l’international sénégalais M’Baye Niang et de l’attaquant sud-coréen Hwang Ui-jo.

C’était la troisième défaite consécutive pour Metz, qui est tombé à la dernière place.

___

Plus de football AP : https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Leave a Comment