L’Égypte et l’Algérie auront-elles droit à des rediffusions des éliminatoires de la Coupe du monde ? Les raisons des demandes de la FIFA expliquées

Si les cinq dernières places sont disponibles pour les nations africaines Coupe du monde 2022 ont été servis Egypte et Algérie étaient parmi ceux qui n’ont rien obtenu.

Tous deux avaient atteint les barrages de la CAF mais ont subi de douloureux revers lors de rencontres à deux, les forçant à regarder de loin le voyage de la figure de proue mondiale au Qatar.

Aucun des deux pays n’accepte son sort sans se battre, car tous deux ont fait appel à la FIFA, qui exige des rediffusions de leurs derniers matchs. Pourquoi est-ce et quelle est la prochaine? PORTAIL regarder…

L’Égypte et l’Algérie auront-elles droit à des rediffusions des éliminatoires de la Coupe du monde ?

L’Egypte est devenue le premier pays à déposer une plainte officielle auprès de la FIFA après avoir subi une nouvelle douleur lors d’une séance de tirs au but contre le Sénégal – le revers après une défaite en finale de la Coupe d’Afrique des Nations par les mêmes adversaires.

Les Pharaons étaient entrés dans le match retour d’une rencontre des poids lourds avec une étroite avance de 1-0, mais ont concédé un but contre son camp à la quatrième minute alors que le combat s’est finalement soldé par des tirs au but.

La superstar de Liverpool, Mohamed Salah, avait plusieurs lasers dirigés vers son visage alors qu’il se préparait à jouer à partir de 12 mètres – ses efforts finissant par passer bien au-dessus de la barre – tandis que le bus de l’équipe égyptienne était attaqué avant le match et que des banderoles racistes étaient accrochées à l’intérieur et à l’extérieur du terrain de football. devenu stade.

Mohamed Salah Egypte Sénégal 2022

Un communiqué de la Fédération égyptienne de football a déclaré: “La Fédération égyptienne de football a déposé une plainte officielle contre son homologue sénégalais auprès de l’observateur de match, du responsable de la sécurité, de la CAF et de la FIFA avant le début du match entre les deux équipes.

“L’équipe égyptienne a fait face au racisme après l’apparition de banderoles offensantes dans les tribunes visant les joueurs, en particulier Mohamed Salah.

“De plus, les supporters sénégalais ont terrorisé les joueurs égyptiens en leur jetant des bouteilles et des pierres pendant l’échauffement et ont attaqué le bus de l’équipe égyptienne, provoquant des bris de verre et des blessures, ce qui a été documenté avec des images et des vidéos jointes de la plainte.”

Le même soir, l’Algérie a également raté de peu la qualification pour la Coupe du monde 2022.

Ils avaient également mené au match retour de leur match nul avec le Cameroun mais ont vu Eric Maxim Choupo-Moting rétablir l’égalisation avant que deux buts ne soient refusés à Islam Slimani.

Ahmed Touba pensait avoir réservé des billets pour le Qatar lorsqu’il a marqué dans le temps additionnel, mais Karl Toko-Ekambi a marqué à la quatrième minute du temps additionnel pour faire passer les Lions indomptables.

L’Algérie, elle aussi, s’est sentie injustement traitée, en particulier par les officiels de match exposés, et a lancé son propre appel à l’instance dirigeante du football mondial.

Leur déclaration se lit comme suit : « La FAF fait officiellement appel à la FIFA contre l’arbitrage scandaleux qui a faussé l’issue du match.

“Nous nous engageons à utiliser tous les votes légalement autorisés pour rétablir leurs droits et rejouer le jeu dans des conditions qui garantiront l’honnêteté et l’impartialité de l’arbitrage.”

Quand l’Egypte et l’Algérie recevront-elles une réponse de la FIFA ?

L’Egypte et l’Algérie n’ont pas encore reçu de réponse officielle à leurs appels et la FIFA l’envisage toujours.

Les décisions finales devraient être prises d’ici la fin avril, chacun devant savoir où il en est.

Le tirage au sort de la phase finale au Qatar a déjà été effectué et les matches de groupe approchent.

Le Sénégal rencontre l’Equateur et les Pays-Bas dans leur groupe, tandis que le Cameroun rencontre le Brésil, la Suisse et la Serbie.

À moins de modifications de ce calendrier, des joueurs comme Salah – qui a déjà 29 ans – devront attendre que la Coupe du monde 2026 se rende en Amérique du Nord et en Amérique centrale pour leur prochaine opportunité d’affronter l’élite mondiale.

Leave a Comment