Duke en NBA: les anciens éliminatoires des Blue Devils mènent les équipes

Les séries éliminatoires de la NBA ont officiellement commencé et les anciens basketteurs masculins de Duke ouvrent la voie. La Zone Bleue jette un œil :

Brandon Ingram rapproche les Pélicans du billet des séries éliminatoires

Les Pélicans se sont rendus à San Antonio mercredi soir où ils ont remporté leur première des deux victoires nécessaires en compétition de barrage. Ingram, qui s’est classé deuxième pour la Nouvelle-Orléans, faisait partie intégrante de sa formule gagnante; Il a montré ses compétences contre les Spurs dans une performance de 27 points, cinq rebonds et cinq passes. L’ancien vedette de Duke a commencé fort, aidant son équipe à se remettre d’un déficit précoce de six points pour terminer les 12 premières minutes avec une avance de quatre points qui n’a augmenté que dans les quarts qui ont suivi.

Lors de sa première compétition depuis la fin de la saison régulière des Pélicans le 10 avril, Ingram n’a montré que de la force. Le petit attaquant a excellé dans son travail de l’intérieur de l’arc, restant principalement cohérent sur les lancers francs et réussissant tous sauf un. Le match a également marqué la meilleure performance d’Ingram sur le bois dur depuis sa performance de 29 points contre les Lakers le 1er avril. Pour maintenir la saison des Pélicans en vie, le natif de Kinston, en Caroline du Nord, devra poursuivre cette séquence de victoires lorsque son équipe se rendra au Clipper de New York vendredi.

Kyrie Irving dépasse les 30 ans d’affilée

Irving l’a encore fait. Le meneur n’a montré aucun signe d’abandon après avoir conclu la saison régulière avec une performance de 35 points contre les Pacers dimanche. À peine deux jours plus tard, il a marqué 34 buts lors du match de barrage des Nets contre les Cavaliers. Ses chiffres contre l’Indiana n’étaient même pas ses meilleurs du mois ; L’ancien premier au classement général a chuté de 42 à Houston le 5 avril. Par rapport au reste de mars et avril, sa précision a été améliorée – Irving terminant 15 sur 20 du terrain contre les Rockets, dont 4 sur 6 Treys.

Contre les Cavaliers, le huitième meilleur buteur de la ligue a fait encore mieux – terminant avec 80% de précision sur le terrain, 50% du centre-ville et 100% sur la séquence caritative alors que son équipe accueillait son seul match de barrage. Il a également enregistré un double-double avec 12 passes décisives. Irving fait maintenant face à un énorme test dans son ancienne star de Duke Jayson Tatum et les Celtics. Leur séquence de sept matchs débute le dimanche 17 avril.

Jayson Tatum se prépare pour les playoffs

Les Celtics, qui terminent du 15 au 4 avril en mars et avril, sont actuellement la deuxième formation de la Conférence Est de la ligue et ne seront pas un obstacle facile à surmonter – Tatum, le meilleur buteur de l’équipe, s’en est assuré. Lors des trois dernières victoires des Celtics, le groupe s’est contenté de pas moins de 20 éruptions avec plus de points. Et c’est grâce à l’aide de Tatum, qui a réussi deux tirs de 30 points et un double-double lors de ses quatre derniers matchs de la saison. Le natif de St. Louis a terminé la saison régulière avec une moyenne de 26,9 points, se classant 11e de la ligue et 8,0 rebonds par match.

Avec la série éliminatoire contre Brooklyn à l’horizon, Tatum devra sans aucun doute faire face à des problèmes offensifs d’Irving, Kevin Durant et James Harden. Mais étant donné le succès des Celtics cette année, vous pouvez parier que cette star se présentera et donnera de la concurrence aux Nets.


Anna Jeune

Ana Young est étudiante de première année à Trinity et membre du personnel du département des nouvelles et des sports.

Leave a Comment