Boris Johnson blâme le président de la Fifa Gianni Infantino pour avoir manqué le tirage au sort de la Coupe du monde

Le Premier ministre a exhorté le chef de la Fifa à s’abstenir de la présence et de la participation de la Russie aux futurs tournois, y compris la Coupe du monde 2022

La vidéo est en cours de chargement

Vidéo non disponible

Gareth Southgate sur la question de savoir si l’Angleterre pourrait boycotter la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar

Boris Johnson a exhorté le président de la Fifa Gianni Infantino à changer sa position sur la Russie après que le Premier ministre n’a pas participé au récent tirage au sort de la Coupe du monde 2022.

Downing Street aurait envoyé une lettre au président de l’instance dirigeante du jeu pour exprimer la “déception” de la Grande-Bretagne face à la présence de délégués russes au Congrès de la Fifa à Doha la semaine dernière à l’approche de la Coupe du monde, selon Politico.

Johnson a déclaré que le plus grand événement phare du football ne pouvait pas être utilisé “comme une plate-forme pour légitimer l’agression russe”.

La lettre fait référence à la récente invasion de l’Ukraine par la Russie, alors que Johnson a exprimé son “regret” de ne pas pouvoir participer au tirage au sort, mais n’a pas retenu Infantino. Il a même suggéré que les représentants de l’Union russe de football sont “en fait un mandataire” du Kremlin.

“Nous vous exhortons donc à reconsidérer votre position sur cette question afin que les représentants de l’Union de football de Russie et de l’Union de football de Biélorussie ne puissent pas assister aux futures réunions et affaires de la FIFA”, indique la lettre.

“Le football doit rester uni face aux actions odieuses de la Russie en Ukraine”, a ajouté Johnson. “Le sport ne doit pas servir de plate-forme pour légitimer l’agression russe.”

Le Premier ministre a en outre souligné sa position en écrivant: “Comme vous le savez, le Royaume-Uni, ainsi que 36 autres pays du monde entier, ont récemment réitéré notre position selon laquelle de tels administrateurs sportifs représentant des équipes russes et biélorusses ne devraient pas être invités à la participation au sport international. ou dans les activités des fédérations et fédérations sportives.”







Le président de la FIFA Gianni Infantino entretient depuis longtemps de bonnes relations avec le président russe Vladimir Poutine
(

Image:

PENNSYLVANIE)

ALLEZ-VOUS PARTICIPER ! Les officiels russes devraient-ils être bannis des événements de la FIFA ? Commentaires ci-dessous

Johnson a spécifiquement souligné la décision du Comité international paralympique d’interdire les athlètes russes et biélorusses des récents Jeux paralympiques comme un exemple “puissant” de pays s’unissant face aux crimes de la Russie.

Infantino entretient depuis longtemps une relation avec le président russe Vladimir Poutine, un lien qui s’est encore renforcé après la Coupe du monde 2018 en Russie. Un an plus tard, le patron de la Fifa a reçu un Ordre de l’Amitié de Poutine en guise de remerciement pour avoir permis à son pays d’accueillir le tournoi.

Fin février, lors des premières étapes de son invasion de l’Ukraine, la Fifa a décidé d’interdire indéfiniment à la Russie les tournois internationaux. En conséquence, la Russie ne pourra pas participer à la Coupe du monde plus tard cette année.

Plus tôt cette semaine, le Tribunal arbitral du sport a confirmé que l’appel de la Russie contre la décision avait été retiré.

continuer la lecture

continuer la lecture

Leave a Comment