Blue Stars, Grizzlies vainqueurs déséquilibrés, Toulouse-Aix Argonautes à égalité

Blue Stars de Marseille RB #6 Florian Angelini #6 Crédit photo : JoRamon Photography

Que Championnat de France D1 Élite La Liga est passée à mi-saison le week-end dernier et les favoris sont en Conférence B fait exactement comme prévu.

Deux des trois matchs de la conférence à six équipes ont été Landslide gagne, tandis que le troisième s’est avéré une fusillade dans l’impasse pour la troisième place du classement de la ligue.

Marseille Blue Stars 55 – Montpellier MFA Hurricanes 6

QB remplaçant des Blue Stars de Marseille Peter Seghir #17 Photo: JoRamon Pix

Le premier match du week-end à Conférence B a vu les meilleures et les pires équipes s’affronter.

Comme prévu, le Ouragans de Montpellier ne pouvait pas opposer beaucoup de résistance. Français Le quart-arrière Loic Bousksou n’a complété que huit passes pour 42 verges Etoiles bleues La défense d’élite l’a poussé à cinq sacs et trois interceptions.

Le quarterback Kaleb Scott a poursuivi son règne de terreur à la défense marseillaise. Bien qu’il ait été éliminé au troisième quart, Scott a lancé pour 249 verges et cinq touchés.

Catalans Grizzlies 36 – Grenoble Centaures 7

Grizzly WR #12 fait une prise Photo: AntoineBuche Photography

jeu deux à l’intérieur France était aussi tordu que la première tête de série que la deuxième tête de série les grizzlis ils continuent de chasser Etoiles bleues pour la première place.

Que les grizzlis s’appuya lourdement sur le bras du quart-arrière Jacob Purichia, qui, malgré un départ lent, termina le match avec 300 verges et quatre touchés. Ce démarrage lent n’a jamais menacé les grizzlis Position, cependant, car ils avaient l’air en contrôle total tout le match.

Que centaures ont réussi à rassembler quelques entraînements lorsque Loic Caruso a lancé pour 117 verges et un touché. Mais rien de tout cela n’a compté car les entraînements ont constamment calé et le seul entraînement au but est intervenu dans les dernières secondes du match.

Toulouse Ours 41 – Aix Argonautes 41

Toulouse Ours RB Photo : Audrey Mandonnet

Pour ceux qui ont été déçus par la compétition lors des deux premiers matchs du week-end, la finale a compensé. Du début à la fin, cette demi-finale a été un thriller pour les fans des deux côtés du ballon.

Une saison qui démarre doucement pour Toulouse Notre a culminé avec le match 6 de cette semaine alors que chaque équipe a montré de quoi elle était capable.

Pour le Argonautescela n’aurait peut-être pas été le résultat souhaité après le succès précoce, mais cela a également montré que l’équipe peut accumuler de gros chiffres au plus haut niveau de compétition France.

Les deux quarts-arrière ont sans doute joué leur meilleur match de la saison, lançant chacun quatre passes de touché, mais plus important encore, ils ont intensifié quand cela importait; montrer clairement l’intention de gagner des deux côtés.

C’était Argonautes Le quart-arrière Micahel Pina, qui avait la ligne de statistiques la plus impressionnante, a lancé plus de 400 verges et deux touchés au sol, portant son total de touché final à six.

C’est aussi l’attaque de Pina au quatrième quart-temps qui a égalisé après le match. Notre mené dans les dernières minutes du match.

Malgré un 1 inconfortable et souvent embarrassant dans la colonne des égalités, chaque équipe a immédiatement alerté le reste de la Conférence B qu’elle peut et ira jusqu’au dernier match de la saison.

Leave a Comment