Anas Zniti sauve un penalty pour relancer les espoirs du Raja Casablanca de détrôner Al Ahly

Le gardien du Raja Casablanca, Anas Zniti, a sauvé un penalty en Égypte pour augmenter les chances du club marocain de détrôner Al Ahly, tenant de la Ligue des champions de la CAF, malgré une défaite 2-1 en quart de finale aller.

IPL 2022 – COUVERTURE COMPLÈTE | HORAIRE | RÉSULTATS | CASQUETTE ORANGE | CASQUETTE VIOLET | tableau des points

Le Raja a été réduit à 10 hommes avant le coup franc du Caire après l’expulsion de Marouane Hadhoudi pour avoir empêché un but précis. Le Raja a menacé de perdre deux buts à l’heure de jeu.

Amr el Soulia avait donné l’avantage à Ahly après un penalty à la 13e minute qui avait esquivé la main droite tendue de Zniti et atterri dans le coin du filet.

L’Egyptien a décidé de viser le même corner dès le deuxième penalty, mais cette fois Zniti a repoussé le ballon.

Alors qu’Ahly augmentait la pression dans les 30 dernières minutes, une combinaison d’arrêts de Zniti, d’une défense courageuse et de tirs sauvages a chassé les hôtes.

Hussein el Shahat était l’autre buteur d’Ahly, complétant un superbe centre bas du Sud-Africain Percy Tau à la 23e minute dans un stade Al Salam de 40 000 places à moitié plein en raison des protocoles de coronavirus.

Le dominant Ahly, qui aurait dû marquer plus de deux buts à la mi-temps, a été poignardé dans le temps additionnel de la première mi-temps lorsque Mohamed Zrida a réduit de moitié le déficit avec un tir bas après une réduction.

Cela maintient la sélection des quarts de finale sous le chapiteau de la compétition africaine des clubs bien équilibrée avant le match retour à Casablanca, qui débutera vendredi soir.

Les footballeurs sont autorisés à rompre le jeûne du lever au coucher du soleil pendant le mois sacré musulman du Ramadan, mais la plupart préfèrent ne pas le faire.

– Hauteurs de titre insaisissables –

Au lieu de cela, ils mangent et boivent après la tombée de la nuit, et la Confédération africaine de football (CAF) a accepté de prolonger le coup d’envoi jusqu’à 19h00 GMT, certains matchs commençant vers minuit heure locale.

Ahly, dix fois champion d’Afrique du record du monde, espère devenir le premier club à remporter la compétition trois fois de suite – un exploit qui lui a échappé, ainsi qu’à trois autres équipes.

Ahly (2007 et 2014) et Tout Puissant Mazembe (1969 et 2011) de la République démocratique du Congo ont échoué deux fois.

L’équipe nigériane Enyimba (2005) et l’Espérance tunisienne (2020) sont d’autres vainqueurs consécutifs de la Ligue des champions qui n’ont pas réussi à réaliser un triplé.

Les vainqueurs entre Ahly et Raja joueront une demi-finale à deux contre l’Espérance ou l’Entente Sétif d’Algérie, qui ont fait match nul 0-0 à domicile lors du match aller et les visiteurs se sont créés plus d’occasions.

Chabab Belouizdad, l’autre prétendant algérien au premier prix de 2,5 millions de dollars, a fait encore pire que Sétif, s’inclinant 1-0 à domicile contre le Wydad Casablanca, double champion à Alger.

Les Marocains étaient à court d’homme 83 minutes après que le VAR ait changé un carton jaune de Jalal Daoudi en rouge pour une faute.

Mais un but de la tête de l’international congolais Brazzaville Guy Mbenza avec une coiffure rose 19 secondes après le début de la seconde période a décidé un match contrôlé par Belouizdad sans créer beaucoup d’occasions nettes.

Le Wydad, qui a besoin d’un match nul à Casablanca le week-end prochain pour se qualifier, devrait atteindre le dernier carré pour la sixième fois en sept saisons, en affrontant l’Angolais Petro Luanda ou les Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud.

Petro a remporté le match aller 2-1 à Luanda après que le Brésilien Tiago Azulao ait annulé un but précoce de Lyle Lakay, puis a préparé le vainqueur en fin de première mi-temps de Yano Duarte.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les mises à jour en direct de l’IPL 2022 ici.

Leave a Comment